Le zéro déchet dans la mode

Quand on aime la mode c’est très difficile d’être une démarche zéro déchet, encore plus si on suit les tendances. Il faut savoir que la mode produit énormément de déchets (emballages, packaging, étiquettes, déchets de fabrication, invendus, défauts de conception…) et cela produit également des rejets toxiques dans l’air ainsi que dans l’eau. Comment appliquer le zéro déchet dans la mode ? Vous pouvez mettre plusieurs astuces en place petit à petit pour appliquer le zéro déchet dans la mode.

Tout d’abord le plus simple est de moins consommer et/ou de consommer responsable :

Ne pas acheter des choses dont vous n’avez pas besoin

Cela ne sert à rien d’acheter continuellement, d’avoir les mêmes vêtements en plusieurs exemplaires, d’avoir 15 jeans neufs dans notre garde-robe ou plusieurs paires de chaussures hors de prix. Acheter simplement ce dont vous avez réellement besoin (pour remplacer des vêtements trop abimés par exemple).

Il faut refuser les sacs plastiques lorsque vous achetez des vêtements neufs : Il est préférable d’aller faire votre shopping avec vos propres sacs réutilisables en tissus par exemple. Vous allez en plus économiser quelques centimes car la plupart des sacs sont payants.

Acheter dans une démarche zéro déchet et éthique

En effet il est préférable d’acheter un bijou éthique français pour 200€, premièrement la qualité du produit sera excellente et sa fabrication qui est française respecte des normes. Alors que si vous achetez des bijoux à 10€ fabriqués en chine et importés de chine il y aura beaucoup de pollution liée au transport, à la fabrication et à l’importation.

Quelles alternatives choisir pour garantir le zéro déchet dans la mode ?

Pour un fan de mode il s’avère compliqué d’arrêter de consommer des vêtements et de succomber aux dernières tendances de la saison. Car pour certaines personnes c’est une réelle passion et une manière d’affirmer son style. Cependant vous pouvez choisir responsablement les endroits où vous achetez vos vêtements ou accessoires. Voici deux exemples d’achats « up-cycling » c’est-à-dire réutiliser des vêtements en bon état.

Acheter en friperie pour une démarche 100% zéro dechet

Dans les friperies vous trouvez des vêtements pour tous les styles et surtout du vintage. Vous les achetez à un prix plus bas qu’en magasin classique et en plus vous n’aurez pas des vêtements comme tout le monde étant donné que ça provient d’anciennes collections et/ou d’autres époques.

A côté des friperies de nos jours il y a beaucoup de sites de vente entre particulier que ce soit pour des vêtements neufs, en bon état ou anciens. De plus, les transactions peuvent se faire en main propre ou alors en procédant à des envois (les envois sont pour la plupart fait avec des sacs et emballages recyclés).

Ces astuces évitent d’acheter des vêtement neufs et de produire de nombreux déchets, cela évite de surconsommer, et à la place réutiliser des vêtements, et donc d’éviter de les jeter dès que l’on ne les aime plus ou dès qu’ils ne nous vont plus.

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.